Championnat de France Superbike – Round 6 Carole: Récit de course d’Yvan Laetzig

 VENDREDI 

Reprise sur le circuit Carole pour le Championnat de France Superbike. 

Lors des essais libres nous prenons nos marques sur ce circuit où je n’ai pas eu l’opportunité de m’entrainer avant. 

Les essais se sont bien déroulés avec des temps au tour correct, un petit problème technique est survenu lors de la FP1 où le shifter est tombé en panne, pas le choix retour à l’ancienne configuration en passant les vitesses avec l’embrayage. 

Nous avons choisi l’option de garder les mêmes pneus afin de prendre le maximum d’informations sur les réglages et les repères pour ce circuit. 

 SAMEDI 

Sur la 3ème séance d’essais libres nous avons essayé de différents réglages châssis pour continuer la progression, ce fût bénéfique car nous améliorons de près de une seconde de la veille, ce qui nous permet d’être dans un bon rythme. 

L’après-midi lors de la qualification les conditions étaient plus chaudes, on a fait un choix de passer une gomme plus tendre pour améliorer le grip sur la moto. Je n’ai pas su l’exploiter et j’ai mis trop de temps pour être dans un bon rythme. Cela me place P19 (P12 Challenger) sur la grille de la course 1. 

L’erreur est frustrante, mais motivé pour changer la donne le lendemain.

DIMANCHE

Le Dimanche, pour la première manche j’effectue un bon départ ce qui me permet de passer quelques concurrents. Sur une bonne partie de la course je remonte sur le groupe pour le top 10, je parviens à dépasser un concurrent puis raccroche le groupe. Je passe la ligne P14 (P9 Challenger).

Une progression en signant mon meilleur chrono sur cette piste et nous avons un bon rythme pour la 2ème course.

L’après-midi lors de la 2ème manche, je m’élance P17. Je fais mon départ comme à mon habitude, mais la moto ne décolle pas, je reprends l’embrayage pour partir dans la précipitation je perds une ligne et me retrouve fond de grille sur le premier virage.

J’entame un premier tour correct en rattrapant mon retard, au fil des tours je m’aperçois que la moto se comporte différemment, les rapports engagés ne passent pas comme il faut et qu’il y une micro fuite au carter d’embrayage.

Je m’en suis rendu compte lorsque ma botte s’est mise à glisser du repose-pied. Je parviens tout de même à finir la course P17 (P10 Challenger).

Je termine frustré par ce problème mécanique, nous aurions pu avoir un meilleur rythme. 

Une bonne révision s’impose pour la prochaine course!

Merci au Team PMR, à tous mes partenaires / amis / famille pour votre aide et votre soutien.

Je vous donne RDV tout d’abord pour ma toute première participation du bol d’or le 17 et 18 septembre puis le week-end d’après pour la finale FSBK sur le même circuit.

 

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑