Yvan Laetzig Communiqué de Course Championnat de France Superbike 2022

Round 1 – Le Mans

Ça y est, la saison 2022 du championnat de France Superbike est lancée !

J’ai retrouvé la YAMAHA YZF-R1 que j’avais découvert à Alès quelques jours avant, ainsi que toute l’équipedu team PMR. Nous avons démarré la première manche du championnat par un briefing sur le déroulementdu weekend avec l’équipe.

VENDREDI

Lors de la FP1 et FP2, j’ai pris en main la R1 sur ce ma- gnifique circuit Bugatti sous le soleil, idéal pour prendre confiance et trouver mes repères. Il faut l’admettre, ça n’a rien à voir avec la R6. Trajectoire, vitessede passage, puis- sance, poids … beaucoup de paramètres changent et doivent être pris en compte pour performer. Nous avons validé les dernières pièces ajoutées sur la moto et je me suis appliqué à changer monstyle de pilotage pour utiliser au mieux cette Superbike.

SAMEDI

Samedi matin en FP3, nous avons essayé une gomme de pneu et un setting de réglage différents. Les chronosont continué de descendre : de 1:42.962 en FP1, j’ai pu atteindre 1:40.183 au terme de la FP3. Satisfait de la progression et des réglages sur la moto, je parviens à franchir la barre des 40 en qualification et décrocher la 24ème position sur la grille (16ème Challenger) avec un chrono de 1:39.885.

Ce résultat n’aurait pas pu être atteint sans le travail réalisé avec mon coach sportif qui me suis depuis le début de l’année. La R1 nécessite plus d’endurance et de force pourêtre pilote que la R6, c’est pour cela que j’ai sollicité Gilles Rozek pour m’accompagner dans cette transition.

Nous avons conclu cette journée par un briefing avec l’équipe afin de valider la stratégie à adopter pour la course.

DIMANCHE

Course 1.

Je prends un départ correct pour cette première en catégorie Superbike. Le launch contrôle, dont est équipéla R1, facilite vraiment les phases de départ. Je me hisse dans le top 20 lors du premier tour, et me bagarre avec 2 concurrents. Je ne parviens pas à aller chercher le groupe devant, pourtant à ma portée au vu demes chronos réguliers. Je passe la ligne P19 (P11 challenger).

Course 2.

Je m’élance de nouveau à la 24ème position. Cette fois-ci, je rate complètement mon départ …

Suite au bon débriefing avec mon team manager entre les deux courses, je suis plus confiant et plus incisifdans mes dépassements. Tour après tour, je gagne des places et parviens à prendre la 16ème place (9èmeChallenger) jusqu’à la ligne d’arrivée. Satisfait de ce week-end avec une bonne entrée en matière chez lesgrands du Superbike. Je quitte le Mans satisfait et motivé pour la suite !

Place au repos et aux séances de Kiné et coaching pour être prêt et réparé de cette épaule à 100 %. En attendant la suite du championnat des entraînements sont prévus sur le circuit de l’Anneau du Rhin grâce àmon Moto Club MC Biltzheim.

Je vous donne rendez-vous sur le circuit de Nogaro le week-end du 6-8 Mai pour la deuxième manche duFSBK.

Je tiens tout particulièrement à remercier l’ensemble du Team PMR et Dunlop qui ont fournis un travail surmesure et m’a permis d’être libéré sur la moto.

Je remercie bien évidement tout mes partenaires, mes coach Gilles Rozek (qui a fait le déplacement pour ceweekend au Mans) et David Fouloi pour ses conseils.

Merci à ALEX IMAGE qui assure encore ma communication pour cette saison. Merci auxmembres de mon association et à ma famille.

Vivement la suite LET’S GO !

Partenaires

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑