Nous nous rendons sur le circuit de Magny-Cours pour la manche du Promosport 600 afin d’effectuer une petite course juste pour s’amuser car ce n’est que la deuxième de cette année sur un circuit que j’apprécie beaucoup,

Jeudi essais libres : Nous avons deux séances de 20 minutes au programme de la journée c’est assez court comparer au FSBK car il faut rouler pendant la totalité de la série si on veut faire au moins 8 tours chronos, Étant donné que j’ai pas mal roulé sur ce circuit, je prends assez rapidement un rythme correct dès la première série pour ensuite descendre sous la barre des 1’47 l’après-midi. Je me sens bien sur la moto et je pense être dans les plus rapides car je double beaucoup de monde et c’est compliqué d’avoir des tours clairs, Je ne sais pas exactement les chronos de mes adversaires car au Promosport les transpondeur fonctionnent seulement à partir des qualifs le samedi.

Vendredi essais libres : Première série le matin je pars avec des pneus moins usés pour essayer de rouler en 1’45, Il y a encore une fois énormément de trafic sur la piste et comme ce ne sont pas des séries officielles, il y a des 1000 dans la série des 600 ce qui est encore plus gênant pour avoir un bon tour. Je me place pour attaquer un tour rapide correctement car il n’y a pas beaucoup de monde devant mais ca ne durera pas longtemps car à la sortie du premier gauche un pilote en 1000 sort des stands juste devant moi coupe la ligne blanche pour se mettre directement sur la trajectoire et d’un seul coup il coupe les gaz pour regarder derrière. Je l’évite vraiment de justesse et parvient à ne pas le toucher tout en restant à l’extérieur sur la piste pour continuer mon tour même si ca ne sera pas un bon chrono. Il reste tout a l’intérieur et commence à accélérer à la sortie d’estoril, j’anticipe le coup et quand il commence à élargir je reprends tôt les gaz pour recroiser mais la je ne sais pas ce qui lui prend, il recoupe à nouveau en pleine trajectoire et cette fois ci je ne peux pas l’éviter. Je le percute et la moto se met en high side et je m’éjecte, je reste quelques secondes sonné dans le bac et j’arrive difficilement à me relever en me demandant toujours pourquoi il a fait ça.

J’ai très mal au genou et au poignet (après radios rien de grave au genou mais une grosse entorse au poignet). On répare la moto pour l’après-midi afin que je puisse voir si tout va bien avant les qualifs, Je pars pour la deuxième séance et lors du premier tour je comprends direct que mon week-end est gâché. J’avais mal au poignet quand je freinais et je ne pouvais pas poser le genou à droite car avec les vibrations j’avais trop mal. Je ne finis même pas la série et je me préserve pour les qualifs.

Samedi matin qualifs : Ma main est toute gonflée et j’arrive limite à conduire le scooter dans les paddocks donc comme il faut économiser les pneus car on a seulement un train pour tout le week-end avec le règlement, je décide de partir à la moitié de la série et d’effectuer seulement un seul tour. Je pars et je sers les dents pendant mon tour, je suis obligé d’avancer tous mes freinages car je n’ai pas assez de force dans le poignet droit pour ralentir la moto. J’arrive à m’en sortir à peu près avec un chrono en 1’46 »9 ce qui me place 3ème de ma série et 5ème au général, ca va j’ai limité la casse.

Samedi après-midi demi finale : Je pars depuis la troisième position pour cette course qui déterminera notre place sur la grille de départ. Je préfère ne pas me battre devant pour forcer le moins possible sur mon poignet qui me fait de plus en plus mal. Je prends un bon départ mais comme je freine très tôt je perds une place à adelaide. Je suis plus rapide que le pilote devant moi mais comme je veux préserver au maximum ma main je décide de rester derrière et de ne le doubler qu’a la fin. Je regarde mon panneau mais on ne prends aucune avance sur les pilotes de derrière donc je décide de le doubler et de forcer un petit peu pendant trois tours pour assurer correctement ma troisième place. A mi course j’ai trois secondes d’avance et je gère dans la douleur quand même pour finir la course. Je termine 3ème et je partirai depuis la 5ème position demain pour la grande finale.

Dimanche finale : Je sais déjà que la durée de la course va être très compliquée mais je vais m’accrocher au groupe de tête jusqu’à ce que je ne puisse plus physiquement. Je prends un bon départ mais encore une fois je perds une place au premier freinage, Je récupère ma place au freinage du château d’eau mais le groupe de tête est déjà parti un petit peu. Je force et j’arrive à revenir au contact en deux tours donc j’ai le rythme pour la gagne même si j’ai vraiment mal. Je force tout ce que peux mais malheureusement ca ne tiendra que 7 tours sur les 14 à faire. Je commence à lâcher et je me pose la question si je ne vais pas abandonner tellement j’ai mal. Je regarde mon panneau et je vois que j’ai 10 secondes d’avance sur mes poursuivants. Je décide donc de finir la course en relâchant. Un pilote chute dans le groupe de tête et je finirai 4ème de cette course.

Je suis forcément très déçu de ce week-end qui devait être juste un amusement et qui a vite tourné au cauchemar mais je n’aime pas abandonner donc je suis allé jusqu’au bout. J’ai roulé en 1’46 »7 pendant la course alors que le meilleur tour en course est en 1’46 »2 donc c’est quand même pas mal avec une entorse et un genou en vrac mais j’aurais eu mes chances de me battre pour la victoire sans cet incident ridicule des essais libres. Malheureusement c’est la loi du sport et il faut l’accepter …

Je profite de ce compte-rendu pour vous informer que je ne participerai pas à la manche du mondial Supersport à Magny-Cours prévue fin septembre. En effet, le manque de roulage en course ne m’a pas permis de réaliser des chronos corrects pour espérer participer sereinement à cette épreuve. Je préfère donc renoncer et me préparer au mieux la saison prochaine pour réaliser ce rêve.

Merci à mon team Moto Performances et à tous ceux qui m’ont soutenu tout au long de ce week-end. Pour les entreprises qui souhaitent m’accorder leur soutien, entrez dans une action au titre de mécénat, en m’apportant votre aide financière, vous pouvez défiscaliser grâce à Motorsport Invest.

                                                                                                Tanguy ZAEPFEL #25