Etant donné que cette année nous ne sommes pas engagés dans un championnat, nous avons décidé avec mon team Moto Performances de ne faire qu’une Wild Card sur le FSBK en catégorie Supersport 600 pour reprendre un bon rythme sur ce circuit.

Vendredi matin essais libres 1 :

Je choisi le pneu medium car il ne fait pas encore trop chaud. J’arrive rapidement à me mettre dans le rythme avec déjà un chrono en 1’46 »9 au dixième tour. A mi-séance je fais un court arrêt de 5 minutes et je repars pour essayer d’améliorer mon chrono et ma place. J’ai longuement été à la 3ème place mais à 10 minutes de la fin je repasse 4ème. J’arrive dans les dernières minutes à descendre mon chrono  en 1’46 »250 mais je resterai à la même place au drapeau à damier.

Vendredi après-midi essais libres 2 :

Je démarre la série avec le même pneu que ce matin, mais je fais seulement un petit run de 6 tours car il fait trop chaud et le pneu n’est pas assez soft. A ce moment là je suis 9ème avec un chrono en 1’47 »5. Je monte un pneu plus soft à l’arrière et je repars pour la fin de la série. La moto se comporte mieux puisque je glisse moins de l’arrière, j’arrive à descendre en 1’47 »094 et je passerais le drapeau à damier à la 7ème place de la séance. Je suis assez satisfait de cette première journée puisqu’au cumul des deux séries  je reste 4ème à moins d’une seconde du meilleur temps.

Samedi après-midi, qualifications :

Il n’y a seulement que 25 minutes pour cette série. Je pars avec le pneu soft d’hier après-midi pour effectuer un premier chrono de référence. La piste est assez glissante car il fait chaud mais j’arrive quand même à faire 1’46 »5 avant l’arrêt au box. Aidé par Pirelli je passe un pneu qualif pour les dix dernières minutes. C’est un pneu que je n’ai jamais essayé, il change complètement le comportement de la moto car c’est un pneu extra-soft, par contre je n’ai pas le droit à l’erreur car il est performant seulement deux tours. Le premier tour chrono je découvre le pneu et je m’aperçois qu’il est vraiment impressionnant niveau performances, je ne réalise qu’un chrono en 1’47 »7 et je m’élance pour le deuxième tour en sachant qu’il n’y aura pas de troisième chance. Je suis déjà en avance au premier secteur et je me rends compte  que je devrais pouvoir faire un bon tour si je ne fais pas d’erreurs. Je réussi a finir le tour correctement et je réalise un tour en 1’45 »844 ce qui me place à la 6ème position. Je partirai donc de la deuxième ligne pour la première course demain matin ce qui est satisfaisant pour une reprise.

Course 1 :

Pirelli nous fait tester un nouveau pneu en taille 190 à l’arrière qui est censé être plus régulier sur la durée de course.  Je suis un peu stressé car cela fait presque un an que je n’ai pas pris un départ mais ça va quand même me faire du bien de refaire une course. Le feu rouge s’éteint, je prends un bon départ mais étant donné que je suis à l’intérieur je me fais bien enfermer lors des deux premiers virages et je ne suis même plus dans le top 10 au freinage d’Adelaïde. Je parviens à regagner quelques positions dans le premier tour pour passer la ligne en 10ème position. Le premier groupe de cinq pilotes s’échappe rapidement, et je me retrouve dans un groupe de quatre en bagarre pour la 6ème place. A mi course en voulant porter une attaque sur un des pilotes au freinage du lycée je me loupe légèrement ce qui nous fait perdre le contact avec les deux autres du groupe. La moto n’est pas assez bien réglée pour le nouveau pneu ce qui provoque un gros drible à l’entrée de chaque virage. J’arrive à être quand même  régulier en petit 1’46 toute la course mais je ne peux pas rattraper les deux autres pilotes alors je reste 8ème. A deux tours de la fin un pilote devant moi chute ce qui provoquera le drapeau rouge et la fin de la course. Je termine donc 7ème de cette première course, assez déçu de mon départ mais satisfait de mon rythme régulier tout au long de la course.

Course 2 :

Pour stopper les problèmes de drible, on décide de remettre un pneu de taille 180 à l’arrière.  Je m’élance depuis la neuvième place, car la grille de départ de la deuxième course est réalisée en fonction des meilleurs tours de la course 1. Je suis a nouveau à l’intérieur mais cette fois ci j’arrive à bien me placer jusqu’a Adelaïde et je ne perds pas de place. Je passe le premier tour en 8ème position. Je remonte jusqu’a la 6ème place en doublant un pilote par tour les deux tours suivants. Le groupe de tête de cinq pilotes à déjà creuser un écart et même en forçant je n’arrive pas à recoller car ils sont plus rapides. Au 7ème tour un des pilotes du groupe de tête sort dans le bac au virage du château d’eau mais il parvient à repartir derrière moi. Je suis alors 5ème et je force mais il est plus rapide et il me repasse trois tours plus tard. A cinq tours de la fin le pneu arrière commence à se dégrader car il n’est pas assez soft et ça commence à devenir compliqué de rester dans des chronos corrects. Le pilote derrière moi me rattrape et dans le dernier tour je n’ai plus d’autre choix que de fermer les portes pour ne pas qu’il passe. Je freine un peu trop tard au lycée ce qui lui ouvre une grosse porte et lui facilite le passage. Je finis donc à nouveau 7ème.

Le bilan de ce weekend est plutôt positif pour une reprise car nous avons réussi à avoir un rythme correct tout le weekend et à ne pas être trop loin des autres, qui en étaient à leur 5ème course de l’année. J’ai pu tester différent pneus tout au long du week-end ce qui m’a permis de voir comment pouvait se comporter la moto dans différentes situations.

Un grand merci a mon team Moto Performances pour la précieuse aide apporté encore une fois et aux autres personnes qui m’ont aidé. Merci à Pirelli pour les différents pneus proposés ce weekend. Merci à mes sponsors et les personnes qui ont fait le déplacement pour venir nous soutenir. Et enfin merci à tous ceux qui nous ont encourager de près ou de loin.

Sportivement, Tanguy