Bonjour à tous, 

Vous trouverez ici le résumé du premier week-end de course de Loïc en Championnat Espagnol de Superbike ainsi que plusieurs photos. 

Pour rappel, la catégorie 600 Supersport du Championnat d’Espagne ESBK est composé de 33 pilotes de 14 nationalités différentes dont 18 pilotes non-hispaniques. 

JEUDI : 3 séances d’essais libres de 30 minutes chacune

Première journée compliquée et malchanceuse

Lors de la première séance à 10h45 Loïc réalise une bonne mise en rythme, seulement au bout de quelques tours un problème technique survient, un bouchon de l’échappement se desserre et disparaît de la moto, Loïc est donc contraint de rentrer au box et de terminer cette séance plus tôt que prévu. 

Pour la deuxième séance à 13h40, problème résolu, Loïc part donc pour 30 minutes avec deux pneus neufs afin de retrouver les sensations des essais réalisés précédemment, seulement au bout d’un tour et demi, une chute due à une tâche d’un liquide présent sur la piste au virage n°9 vient à nouveau raccourcir la deuxième séance d’essai. La moto rencontre quelques dégâts et oblige les mécaniciens à la reconstruire afin d’être productif pour la dernière séance de la journée. 

Enfin, lors de la troisième séance à 16h35, Loïc réalise quelques tours pour s’assurer que la moto aille bien après la chute et reprend tout de suite ses marques. 

Loïc est plus rapide qu’à la première séance et réussi à reprendre confiance sur le circuit après une chute sans erreurs de pilotage et une journée remplie d’événements inattendus. 

VENDREDI : 3 séances d’essais libres de 30 minutes chacune

Tranquillité, sérénité et beaucoup de travail

Après la dernière séance de la veille, Loïc, Kiko (son télémétriste), Ruben et Antonio (ses mécanos) ont passé pas mal de temps à chercher dans quel sens travailler le vendredi afin d’être le plus performant possible. Suite à la chute de Jeudi, Loïc a troué son cuir, il était donc contraint le vendredi de rouler avec un cuir dans lequel il ne se sentait pas à l’aise du tout. 

Même avec cette contrainte du cuir, Loïc réalise beaucoup de progrès par rapport à la veille et réussi à écarter certains points qui ne convenaient pas sur la moto à l’aide de son équipe technique. 

Pour la dernière séance de la journée à 16h25 le cuir abîmé a été réparé et Loïc se sent alors beaucoup plus à l’aise sur la moto et il progresse encore. 

Le fait d’avoir bien travaillé lors des deux séances du matin a permis à Loïc et son équipe de se rapprocher des chronos réalisés lors des tests officiels en pneus course, cela leur a permis aussi d’avoir une bonne base pour les séances qualificatives du samedi. Le seul bémol étant qu’avec les pneu Pirelli et les mêmes réglages toute la journée la variation de la température entre le matin et l’après-midi (+ ou – 20°) a laissé apparaître quelques problèmes. 

Après cette journée plutôt positive, Loïc et tout l’équipe se sont réunis afin de déterminer la stratégie à adopter pour les séances qualificatives du samedi. 

SAMEDI : 2 séances qualificatives de 30 minutes chacune

La position sur la grille pour la course du dimanche est déterminée grâce à la combinaison des deux séances qualificatives de la journée. 

Tour rapide le matin et rythme de course l’après midi

Loïc aidé de son équipe technique et des techniciens Pirelli décident de consacrer la séance du matin (fraîche : la moto fonctionne mieux) à réaliser le chrono idéal pour se placer au mieux sur la grille de départ (en espérant que les autres pilotes n’amélioreront pas l’après-midi). L’après-midi sera donc dédiée à rouler en pneus usés et trouver les réglages idéaux afin de contrer les problèmes liés à la haute température de la piste et nous permettre de rester rapide et constant lors de la course qui allait se dérouler dans des conditions météos similaires. C’est donc une stratégie à risque qui sera établie mais si elle fonctionne, elle deviendra très bénéfique. 

Q1

Lors de la première séance qualificative à 11h30 Loïc réalise 3 sorties en piste, une première en pneus course avec des très bon chronos à la clé dont un premier de 1.44.9 qui le place 2ème de la séance pendant quelques tours. Pour la deuxième sortie, il est décidé de mettre un pneu qualif à l’arrière (pneu beaucoup plus tendre avec beaucoup d’adhérence mais qui permet de réaliser seulement quelques tours), certains problèmes apparaissent avec ce pneu qui n’existaient pas en pneu course, Loïc ne peut donc pas utiliser ce pneu qualif correctement.

À sa troisième sortie, l’équipe technique met un nouveau pneu qualif sur la moto et effectue quelques réglages sur la moto pour pallier aux problèmes rencontrés avec le premier pneu qualif, Loïc améliore donc son chrono de 0.2 secondes (1.44.7 à seulement 0.5 secondes de la pole position) et assure donc la quatrième place provisoire sur la grille de départ pour la course du dimanche. 

Q2

La stratégie était donc pour cette séance de pouvoir se mettre en condition de course (16 tours). Loïc part avec 2 pneus usés de 7 tours. 

L’équipe décide de diviser cette séance en 3 run différents comme lors de la première qualif. 

Première sortie avec les réglages sur la moto du matin. À la deuxième sortie l’équipe technique apporte une modification sur les réglages qui apporte une évolution bénéfique sur la moto. 

Troisième sortie avec une nouvelle modification qui ne porte pas ses fruits. 

Étant données les conditions climatiques plus chaudes l’après-midi le risque pris lors de la mise en place de la stratégie fonctionne car aucun pilote n’améliore son chrono du matin. 

Fin de la séance en 8ème position mais cela importe peu compte tenu du travail accompli (tous les autres pilotes ayant passé des pneus neufs).

Résultat combiné qualification : 4ème sur la grille de départ, deuxième ligne, Loïc est très satisfait car il sait que bien positionné il pourra se battre aux avant-postes lors de la course. 

DIMANCHE : Une séance « warm-up » de 10 minutes à 10h00 et une course de 16 tours à 15h00

Warm-up, course et podium

Warm-up

La stratégie était de rouler pendant ces 10 minutes d’échauffement avec les réglages mis au point la veille qui allait être utilisé pour la course bien que Loïc et son équipe technique savaient qu’avec les conditions fraîches du matin n’aillaient pas convenir parfaitement pour cette session. 

Loïc part donc pour 5 tours mais ceux-ci ne sont pas fructueux étant donné l’inefficacité des réglages due à la fraîcheur de la piste. 

Toutefois, en fin de session, Loïc effectue un essai de départ très convaincant laissant présager un superbe début de course pour l’après midi. 

Loïc se retrouve alors un peu stressé suite à l’inefficacité des réglages lors de ce warm-up mais son télémetriste Kiko le rassure et cela redonne confiance à Loïc pour la suite des événements. 

Course

Dès le tour de mise en grille de départ, Loïc se rend compte que Kiko avait totalement raison sur le fait qu’avec les conditions chaudes de l’après-midi la moto allait fonctionner parfaitement. 

Les feux rouges s’éteignent et Loïc prend un départ correct, malgré cela il se fait pousser par un autre concurrent dans les premiers virages. Il se retrouve donc septième alors que le mot d’ordre était de suivre le groupe de tête. Il décide donc d’attaquer rapidement afin de pouvoir s’accrocher et essayer de réduire l’écart avec ceux de devant, il repasse rapidement quatrième puis troisième. Un de ses concurrents alors placé en deuxième position se voit écoper d’une pénalité pour avoir volé le départ il est donc contraint de passer par les stands, Loïc se retrouve alors en deuxième position. 

Le leader de la course creuse un petit écart et Loïc essaye donc de ne pas faire d’erreur afin d’étirer le groupe dont il occupe la tête, il réussi à distancer deux de ces concurrents, et se retrouve alors dans un groupe de deux afin de lutter pour la deuxième position. Au bout de quelques tours Loïc se fait dépasser et perd un peu de distance avec son concurrent et se retrouve donc à la troisième place. Loïc s’accroche derrière le deuxième pour maintenir l’écart d’environ une seconde. À 5 tours de la fin, Loïc se rapproche petit à petit de son concurrent mais à trois reprises il manque de chuter en essayant de le rattraper. Loïc décide donc intelligemment à deux tours de la fin de ne pas risquer la chute et d’assurer ce qui sera son premier podium pour le début de saison. 

Résultat final : 3ème du premier round de ce championnat d’Espagne Superbike. 

Loïc se retrouve donc provisoirement à la 3ème place du Championnat Espagnol ESBK.

Loïc tient à remercier toutes les personnes qui le soutiennent, toute son équipe, ses proches et tient à ajouter que c’est en partie grâce à eux que tout cela est possible. 

Ce premier podium laisse présager une saison forte en émotion. 

Je vous donne donc rendez-vous les 25 et 26 mai prochain pour le round 2 à Barcelone. 

Un communiqué de course avec la courtoisie Chloé Flenet.